Episode 23: It’s Christmas time ! Les dîners en famille.


Les petits épisodes du mois, Relations etc. / mercredi, février 7th, 2018

Ahhhh les festivités de fin d’année, les cadeaux, les bons mets, la joie d’être ensemble… Pour 88%* des français, Noël est la période préférée de l’année.

Les 12%* restants sont des gens très bizarres si vous voulez mon avis. Oui, j’adore Noël, comme vous je le sais. Cette fête a quand même un côté très magique. Pouvoir réunir une famille entière une fois dans l’année, c’est un challenge assez fantastique à relever. Et encore, elle n’est souvent jamais entière. Mais du moment que vous avez un membre de la famille à votre table qui sort un peu des convives du dîner familial habituel, c’est déjà bien. C’est aussi le moment où on accepte sans broncher de voir Tonton André ou de recevoir les pincements de mamie à vous en décrocher la joue (c’est comme ça qu’ils disaient bonjour pendant la guerre ou quoi ??!). Ahhh et bien sûr si vous n’avez pas les invités pour marquer le coup, vous pouvez compenser par des mets d’une excellente qualité. Foie gras, saumon, huîtres… Il y en a pour tous les goûts et pour trop de goûts à la foie. Noël, c’est aussi l’occasion de pouvoir faire un gros f*** à tous ces règles élémentaires de régimes qui nous pourrit toute l’année, avec ces histoires de corps parfait blablabla. Non à Noël on ne parle pas d’entorse au régime, il n’y a que du bon temps. Ahhh oui pour ça Noël est synonyme de magie, et parfois… un peu d’emmerdes aussi.

– Et c’est alors que le type a surgit avec un cintre qu’il venait de détacher dont ne sait où…
– Maman, pardon de t’interrompre, mais tu peux me passer le sel s’il te plaît ?
– Et là je lui dis « monsieur un peu de manières est ce que moi je vous menace d’un cintre »…
– Maman, le sel stp !
– On ne va quand même pas appeler la police nous sommes des gens civilisés après tout c’est moi qui ai vu la première la dernière dinde du rayon…
– MAMAAAAAAN LE SEEEEL
– NON MAIS PERSONNE T’A APPRIS À DIRE S’IL TE PLAÎT DANS CETTE FAMILLE OU QUOI ???!

Et oui, une famille réunie c’est beau, mais on ne se comprend pas toujours. On a beau avoir le même sang, on n’a pas toujours les mêmes envies, les mêmes points de vue. Pas toujours que dis-je : jamais oui Et dans les réunions familiales il y a toujours ce moment un peu tendu où chacun s’entendra dire « mais je ne m’énerve pas, je donne mon point de vue. C’est pas de ma faute si le tien est pourri après tout… ». Il n’y a aucune règle pour prévenir ce moment de flottement, on pourrait se dire que ça arrive en même temps que la troisième bouteille de bon vin, puisque les gens parlent toujours plus quand ils sont un peu soûls. Mais non aucune règle, l’échange de points de vus mouvementés peut arriver à n’importe quel moment.

– Où est le saumon fumé ?
– C’est Tonton André qui devait s’en occuper.
– Désolé je me suis dit qu’on aurait déjà beaucoup de choses, je n’aime pas gâcher…
– T’aimes pas gâcher ou t’es trop radin ?
– Qu’est-ce que tu insinues ?!!!!
– Rien détends toi c’était une blague André. Disons qu’heureusement que je n’ai pas réfléchi comme toi quand j’ai fourni ET cuisiné la TOTALITÉ du plat principal mais c’est tout c’est tout aucune insinuation…

La nourriture est souvent un beau sujet de broutilles. Après tout c’est l’instinct de l’homme de protéger son bout de lard préféré. Mais bon moi je me dis que ça ne vaut pas la peine d’en faire tout un fromage (« Qui était chargé du fromage d’ailleurs ? Ah ba super il a pris que des trucs que j’aime pas… »). Les réunions de familles font souvent ressortir l’instinct puéril qu’on a en nous, entourés des personnes qui nous ont chouchouté dans notre plus tendre enfance, à l’âge où nous étions des petits rois impunissables. Et c’est souvent l’occasion de ressortir les petites jalousies. Manquerait plus que le cadeau de la grande cousine soit plus gros que celui que la petite et c’est reparti pour une scène. Bon nous ne nous en sommes pas encore là, il est temps de savourer la dinde sinon le temps que j’écrive toutes mes pensées il n’y aura plus rien à manger.

– Mamie, il est où mon bout de blanc ?
– C’est ta cousine qui a pris du blanc, mais il reste de la cuisse c’est meilleur tu verras !
– Comment ça ma cousine a pris tout le blanc, et toi tu l’as laissé faire ? Non non je ne suis pas fâchée je dis juste qu’après tout ce que j’ai fait pour cette famille, être la petite fille modèle tout ça, ça vaut bien un bout de blanc. Haha, mais oui je rigole mamie… Bien sûr… Haha… Ha…

Je pense juste pendant ce temps-là que depuis qu’elle est née elle a TOUT POUR ELLE A CHAQUE FOIS. Mais bon, on ne dira rien, tu marchanderas la dernière danette la prochaine fois en insistant bien sur la profonde blessure que t’as infligé le manque de morceau de blanc ce jour-là, et ton sentiment d’impuissance et d’indifférence face à ton dénuement tragique.

– Oui Theo s’est abîmé le genou dans la cour, il est tombé en jouant à chat *rires* il a deux pieds gauches ce gosse il tient bien de son père.
– Enfin s’ils étaient plus surveillé par les enseignants peut être que ça ne serait pas arrivé. Le président a encore diminué les effectifs des fonctionnaires quelle honte.
– Arf, il prend quand même moins de décisions insensées que le gaucho pour lequel t’as voté la dernière fois…

S’il faut bien retenir quelque chose, c’est qu’il ne faut jamais parler de politique à table, et encore moins à table avec sa famille. C’est inévitablement le sujet qui, après la nourriture, va faire ressurgir toutes les frustrations, toutes les divergences, tout ce que vous imaginez qui ne doit pas être dit pour le bien public. Et plus ça va, plus le débat se transforme en règlement de compte. « Tu voterais peut être de façon plus intelligente si tu t’étais bougé les fesses pour réussir à l’école » « Il n’y a pas de fumée sans feu après tour c’est parce que t’es facho que t’es aussi coincée ». On entend de tout et c’est quand même très drôle. En fait, je pense que c’est le moment le plus drôle du repas. Celui-ci et celui où mamie annonce que je suis sa petite fille préférée évidemment mais celui-là je l’attends encore alors que le débat politique revient à chaque fois. On pourrait même finir par écrire les dialogues à l’avance. Si tu n’avais pas compris que tata Huguette pensait que tata Fleurette était une artiste ratée parce qu’elle soutenait les Verts, alors ne t’en fais pas tu rattraperas l’épisode cette année, et l’année prochaine aussi. Puisque de toute façon au moment du dessert, personne ne se souvient de rien de mauvais. C’est peut-être l’arrivée de la messe de minuit qui se fait ressentir, ou juste parce que finalement l’épisode drama est un incontournable et que ça ne change rien au plaisir d’être ensemble. Alors tchin tout le monde, c’est le moment d’ouvrir les cadeaux !

Conclusion: Être une famille ce n’est jamais complément facile. Mais du moment que j’ai un meilleur cadeau que le frangin je promets de ne jamais faire de scandale à Noël. Hâte d’être à l’année prochaine !

*Les statistiques présentes en début d’épisode ne sont pas issues d’un grand institut de statistiques mais juste de mes constatations du monde extérieur. Et 88 + 12 = 100. C’est fou non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *