Episode 29: Help! Mes copains ont un bébé (1/2)


Relations etc., Simples réflexions / jeudi, juin 14th, 2018

« Elodie est enceinte »

Au début tu as cru que c’était une blague, le genre de blague naze qui revient souvent sur le tapis, comme une mode impérissable. En pleine partie de cartes, ton pote a lâché ces 3 mots comme il annoncerait à Belle Maman que son rôti de gigot est cuit à point, ou que le climat est particulièrement chaud pour la saison.

Partie 1: L’annonce

Il faut reprendre les choses dans son contexte: à la base, c’est quelqu’un qui a fait une blague, disant qu’Elodie était enceinte, qui a visé juste, et Adrien, ton pote qui est donc le copain d’Elodie, ne comprenant pas que c’était une blague parce qu’il est un peu idiot, a répondu sans mettre aucune forme: « oui, elle est enceinte ». S’en est suivi un grand blanc, où logiquement tout le monde aurait du faire « Ooooooh ». Mais pas toi. Toi tu as brisé le silence comme ça:

« Qui a le roi de coeur ? »

Mais parce que tu pensais que c’était une blague enfin, tout est parti de là, qu’on ne vienne pas te rabâcher les oreilles avec l’histoire de la fille sans coeur que tu es, tu n’as juste pas compris. Tu as senti que le moment de flottement durait un peu trop longtemps, et ça t’embêtait beaucoup parce que personne ne jouait alors que tu avais de très bonnes cartes en main.

Quand enfin, celle qu’on considérait jusque là comme la maman du groupe (celle qui nous rappelle de ranger notre chambre, faire les courses etc…) s’est levée et a dit : « Félicitations ! ». Oui, elle a dit « Félicitations » et toi tu es restée hébétée à contempler ce mouvement général de « ohhhh » « ahhhhh », « bisous bisous ».

Même que dans tes souvenirs tu avais la bouche entrouverte, comme les gens qui ont le cerveau vide dans lequel il ne se passe rien, à part un courant d’air. Alors tu as pleuré. Ba oui c’est très triste tout ça, tu étais en train de gagner la partie de cartes pour une fois et on ne va jamais la finir à cause d’une blague ratée. C’était pas du tout prévu en plus, tu n’avais pas programmé l’arrivée d’un bébé, la vie est pleine de surprises et ça te fait flipper. Les gens vieillissent, ils ont des gosses et demain ils seront à la retraite. Mais pas toi, toi dès demain tu iras chez mamie manger tout le pot de Nutella à la cuillère. Cette pensée te fait sourire: si on y réfléchit, il n’y a pas beaucoup de filles dans ce groupe de copain, et maintenant que l’une d’entre elle est enceinte, elle va devenir énoooorme et toi si tu manges trop de Nutella à côté ça se verra pas. Intéressant finalement cette situation.

Cette idée te fait reprendre tes esprits.« Et y a des chances que ce soit des jumeaux ou….? Non non, je dis ça comme ça ». Si elle a deux bébés plutôt qu’un elle grossit deux fois plus non ? Et si tu t’arrangeais pour que toutes tes copines soient enceintes en même temps comme ça tu paraitrais très jeune et fraiche de vie à côté. Plus de « T’as le numéro de ta copine ? » de la part du beau garçon au bar avec qui tu pensais accrocher, ou de « tu me tiens ma veste le temps que je drague ? ». Et au moment de l’accouchement zouuuuu, plus personne, pas de nounous (il ne manquerait plus qu’on te demande de garder le colis) et pas de cadeaux idiots à la naissance non plus, nada !

Parce que ça c’est quand même le comble aussi: devoir acheter un cadeau à un bébé que tu ne connais pas. Ça se trouve ça sera un petit con, tu ne vas tout de même pas te ruiner pour un môme idiot qui mangera ses crottes de nez. Et puis, on ne connait même pas ses goûts encore, tu hésiterais trop entre des Lego ou la saga Harry Potter, et tu ferais forcément le mauvais choix. Non c’est vrai, cette tradition de cadeaux c’est vraiment débile. En plus on va se pointer à la maternité, tout content d’exhiber notre trouvaille et de passer pour les altruistes que nous ne sommes pas en réalité, et on n’aura pas le droit de rentrer parce que « la maman se repose ». On t’a déjà fait le coup une fois, tu as du expliquer à l’infirmière que tu t’étais ruinée pour l’occasion et que c’était donc assez vital de présenter ton cadeau. Elle n’a rien voulu savoir, parlant alors de question de santé, la santé c’est plus important que l’argent blablabla. Une réflexion de fonctionnaires ça. Ah oui parce qu’en plus ce n’est pas le premier bébé qui arrive, mais l’autre couple était plus vieux, donc l’idée était plus facile à encaisser. Cette fois la nouvelle concerne un copain que tu connais depuis longtemps, qui est seulement 9 mois plus âgé que toi. 9 mois, c’est marrant comme circonstance tiens. Non toi dans 9 mois tu te vois faire une course de brouette dans la boue, parce que ça sera ton gage d’avoir perdu au jeu de cartes. Mais on a jamais fait de courses de brouette d’ailleurs… Alors que c’est un gage génial !!!

« Bon, c’est à qui de jouer ?!»

Conclusion: Les copains sont la famille qu’on choisit. Le problème, c’est qu’arrive un moment où, drôle d’idée, ils décident d’avoir une progéniture. Et cette progéniture qui les vieillit, les empêche de picoler ou les font passer l’après-midi à la kermesse de l’école plutôt qu’à notre barbecue, ça on ne l’a pas choisit non, ils auraient du demander notre avis avant. Et oui, c’est une grande étape, qui nous fait réaliser que le temps de l’enfance est bien derrière nous. Ce que tu ne diras pas, c’est qu’en réalité tu n’as pas pleuré pour le jeu de cartes. Tu as pleuré parce que tu étais toute émue de savoir que le copain pour qui vous cuisiniez en vacances, qui ne savait pas se faire cuire autre chose qu’un oeuf, va être papa. Et en vérité, tu es carrément fière de lui… Et ravie d’accueillir un petit être dont tu as déjà le cadeau de naissance sur la penderie (Oui bon ça va…).

PS: Pour les prochains copains à qui viendrait cette idée farfelue de faire un enfant, merci de préparer mon petit coeur au moment de la réflexion et de me laisser gagner la prochaine partie de cartes qu’on a jamais fini à cause de vos conneries. Cordialement, une Minnie qui vous aime.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *