Episode 32 : L’autoédition


Oups j'ai écrit un livre / jeudi, août 29th, 2019

En route pour la publication !

Je n’ai besoin de personne… Mais un peu de vous quand même !

L’autoédition est comme son nom l’indique une édition par et pour l’auteur. En d’autres termes, l’écrivain prend la casquette d’éditeur pour publier son propre ouvrage. De nombreuses plateformes existent pour se faire, certaines proposent seulement un guide, d’autres prennent en main certaines démarches (dépôt légal à la Bibliothèque National de France, référencement etc.). Et oui, on ne s’imagine pas tout ce qui se cache comme procédures derrière un simple petit livre tout mignon ! L’auteur se charge de la maquette du livre, sa mise en forme, le choix du format et bien sûr de tout le contenu et visuel des pages de couverture. Je dis « des » car le résumé de la 4ème page de couverture est tout aussi important pour attirer le lecteur que la première page ! Ensuite, l’auteur se charge de la distribution du livre, du démarchage auprès des libraires, mais doit aussi «se vendre» pour obtenir des séances de dédicaces, fixe le prix du livre et se charge entièrement de sa vente. Et sûrement encore bien d’autres choses que je n’imagine pas et que je découvrirai au fur et à mesure. Vous l’aurez compris, il y a du boulot !

Donc, sachant cela, voici les plus et les moins de cette façon d’éditer son livre :

Les plus :

  • La gestion à 100% qui laisse une libre décision sur absolument tout l’environnement de son oeuvre.
  • Le montant de la recette sur la vente du livre pour l’auteur, qui passe d’environ 3-6% via la maison d’édition à 20-30% via l’auto-édition (une part importante de la vente du livre revient toujours à l’imprimeur et aux distributeurs).
  • Le challenge qui continue. Après la phase d’écriture, la distribution du livre, le démarchage, le marchandage… 

Les moins :

  • Le démarchage. Et oui, même s’il y a un côté excitant à aller faire du porte à porte chez chaque libraire avec son petit bouquin, ça peut vite devenir fatigant, et long. Sachant aussi que beaucoup de libraires restent adeptes de la vieille méthode et voient l’auto-édition comme un manque de sérieux et donc refusent catégoriquement de publier un livre auto-édité. L’auto-édition est de plus en plus courante mais reste encore une méthode assez nouvelle, ils ont leurs habitudes et on ne va pas les changer, c’est comme ça !
  • L’angoisse, la peur de mal faire (mais d’abord c’est quoi une maquette ? Ça coûte combien un graphiste ? Ah oui, 2000euros, quand même…). Des éléments qui apparaissent au fur et à mesure sans anticipation par manque de maîtrise… Voilà, c’est le revers de l’aventure, il faut rester très flexible et ouvert d’esprit !

En fait, le plus important en passant par l’autoédition, c’est de bien gérer sa promotion. C’est vous, communauté de lecteurs, qui sera le relais le plus efficace de la communication traditionnelle du bouche-à-oreille. Je suis excitée et apeurée par cette méthode je ne vous le cache pas, c’est un sacré mélange de sentiments contradictoires qui viennent faire la fanfare dans ma tête, mais encore une fois vous m’apportez un soutien sans faille qui est la clé de voûte du projet.

Et ensuite ?

Il y a du pain sur la planche ! Je recherche activement un(e) illustrateur(trice) pour ma couverture, un(e) graphiste pour la maquette du livre, mais aussi un(e) correcteur(trice) pour relecture. Je dois réunir au plus vite tous les devis pour estimer les coûts de tout ce travail en amont de la publication.

Chacun de vous peut mettre sa pierre à l’édifice ! 

-> Vous savez à peu près dessiner et avez des idées pour illustrer « Un Croc dans la Grosse Pomme » ? Envoyez-moi vos dessins ! J’aimerais tellement faire une couverture avec les inspirations des futurs lecteurs !

-> Vous n’êtes pas trop mauvais en orthographe ? Vous vous sentez de faire une correction partielle du livre ? Je vous envoie une partie du roman à relire et corriger ! Il me faudrait 14 apprentis correcteurs pour bien faire.

N’hésitez pas si vous souhaitez devenir contributeur de livre par le dessin de couverture ou une relecture partielle, ça me ferait le plus grand plaisir !

A bientôt pour la prochaine étape…