Episode 33 : La naissance de la Pomme (1/4)

C’est un beau romain, c’est une belle histoire.

Tout commence il y a 3 ans, 7 mois et plusieurs jours encore. 31 janvier 2016, atterrissage à New York City pour un stage de 6 mois. Entre problèmes de compréhension, différences culturelles et rencontres de tout type, cet air m’inspire. Je mets par écrit des scènes vécues en zoomant sur l’aspect humoristique, dans un style caricaturale.

5 avril 2016. J’invite quelques amis à aimer la page Facebook que je viens de créer. « Ecris un blog ! » qu’ils ont dit. C’est chose faite. Je fait lire mon premier article à mes colocataires et co-stagiaires. Je crée un site web sur WIX. Moi qui ne connais rien en internet et technologie en général, je trouve la plate-forme simple d’utilisation. Les retours sont encourageants, je m’amuse beaucoup, sans rien attendre de sérieux…

Une Minnie à New York est né. 

10 janvier 2018. J’ai changé d’hébergeur pour mon site quelques jours plus tôt. Je suis passée à Word Presse et j’ai acheté mon nom de domaine. UneMinnieaNewYork.com a désormais sa propre identité web. Le blog continue de vivre depuis mon retour en France, il a pris la tournure d’un blog de chroniques de vie plus générale. Mais le changement d’hébergeur m’oblige, non sans plaisir, à me replonger dans les premiers articles, me rappelant la vie à New York, cette vie d’expat’ si inspirante…

Assis à la terrasse chauffée d’un bar rue de la Gaîté, 14ème arrondissement de Paris, mon accompagnateur et moi-même sirotons un verre en attendant le lever de rideau de la pièce de théâtre que nous avons réservée. 

« Au fait Marjorie, tu en es où dans tes recherches d’emplois ? ». 

Nulle part, en réalité, cela fait quelques jours que je n’ai pas envoyé de CV. Je baragouine quelques mots sur mon envie d’écrire un livre, qui ressemblerait aux débuts du blog en gardant le style, l’humour, le « Tu » et un chouia de contenu, histoire de faire un clin d’oeil aux premiers lecteurs. Je m’attends à ce que personne ne comprenne ce projet un peu marginal, un projet dans lequel on perd du temps au regard du cycle normal de la vie, je n’y crois d’ailleurs qu’à moitié moi-même…

« Ecris ton livre ». 

 » Devant toi, il y a une pomme. Par simple gourmandise ou faim de loup dévorante et incontrôlable, tu vas croquer cette pomme. Rien de l’extérieur ne peut t’indiquer quel sera son goût. Elle sera peut-être bonne, toute sucrée, ou bien complètement pourrie. Sa saveur n’est pas uniforme, d’où ton appréhension sur le choix du premier croc. « 
Un Croc dans la Grosse Pomme

25 septembre 2019. Je n’ai plus peur de dire « Je ». Mon livre a maintenant son identité propre, emportant le « Tu ». Il ne lui manque plus qu’un visuel pour éclore.

A suivre…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.